mardi 2 juillet 2013

Je veux ce joooooob... Combat de pauvres !

PROJET SUSPENDU...(02/07/2013 - 18h30)

SUSPENDU MOMENTANÉMENT : MÉFIANCE donc !!!
Gare au retour sournois de ce projet indécent... Nous serons vigilants !

------------------------------------------

CASTING : JE VEUX CE JOOOOOOB !


S'il s'agissait d'un gag, il n'aurait rien de drôle. Mais voilà, cet appel à candidatures pour une prochaine émission de télévision du service public n'est pas un gag et là, on s'étrangle! 

C'est que la RTBF, grisée par le succès de l'émission The Voice (succès en termes de parts de marché, étalon-or des médias), se sent pousser les ailes de la télé-réalité jusqu'à les brûler, à tant vouloir s'approcher des sunlights...

Classé dans la rubrique "Divertissement", sous des photos de Roberto Bellarosa, de Boys Band ou des indécrottables Frères Taloche, l'appel à candidatures nous éclaire sur le concept du nouveau "produit" : « Employer les moyens les plus étonnants pour intéresser un chef d'entreprise » (...)  « séduire et convaincre un futur employeur ». Bien entendu, l'annonce ne dit rien des conditions recherchées pour faire partie du casting, sinon que la motivation sera primordiale.
On achève bien les chevaux, version moderne ! La misère mise en spectacle, réduite à un divertissement, histoire de bien se détendre entre amis ou mieux, en famille. Un « grand divertissement familial dont les valeurs semblent a priori saines », avait dit Fadila Laanan à propos de The Voice, balayant les critiques d'un revers de la main...

Nausée ! 

A quand une émission « Je suis chômeur, je coûte cher à la société, aidez-moi à réussir mon suicide » ? Ce serait à peine pire...

Sur la page de l'appel, les réactions indignées pleuvent ! Et la RTBF TV d'intervenir, submergée par le flot de commentaires, pour tenter de sauver ce qui lui reste encore de crédibilité : « A travers différentes expériences, « Je veux ce jooob » souhaite montrer comment on peut optimaliser aujourd’hui la recherche d’emploi, celle-ci ne pouvant plus se résumer à l’envoi et à la lecture d’un CV. » 

Révélation ! 

Et la recherche des causes du chômage ? Vont-elles seulement être évoquées, dans l'émission ? Se résumera-t-on à marteler que si les chômeurs ne trouvent pas de travail, c'est parce qu'ils ne savent pas y faire ? Ou bien va-t-on consentir à faire ce simple calcul (niveau école primaire) qu'avec 450.000 chômeurs complets indemnisés (plus tous les autres, non repris dans les statistiques officielles du chômage, plus tous ceux qui en sont exclus), et à peine vingt à trente mille offres d'emploi, cela fait un minimum de 420.000 chômeurs qui, même en « optimalisant » leur recherche et en « employant les moyens les plus étonnants pour intéresser un chef d'entreprise » ne trouveront de toutes façons pas de travail?

Mais ces chiffres-là n'intéressent sans doute pas les concepteurs de l'émission : pas assez vendeur, pas assez de paillettes, pas assez de rêve...  Les seuls chiffres qu'ils aiment, c'est ceux de l'audimat et des montants versés par les annonceurs pour les coupures publicitaires de "Je veux ce joooooob!" qu'on devine déjà nombreuses, intempestives, intrusives, insupportables...

On est bien loin (une fois de plus) des missions de service public de la RTBF et la fronde qui s'est d'ores et déjà manifestée sur les réseaux sociaux n'est sans doute que le début d'autres actions, pétitions, plaintes à venir. Voyons si la morgue qui caractérise habituellement les responsables de la grande maison, enfermés dans leur perpétuelle tour d'ivoire d'auto-satisfaction, suffira cette fois à passer outre la vague de colère et d'écoeurement de ceux qui, à 70% financent son existence, mais chuuut, ce type d'argument, c'est du populisme !

Que dire enfin du rôle joué par Actiris dans cette affaire ? Les habitants de Bruxelles, inscrits comme demandeurs d'emploi, ont donc été des (dizaines de) milliers à recevoir un mail intitulé "Casting : Appel à candidatures" pour une émission de la RTBF, les enjoignant à se mettre en contact avec une société privée, s'il correspondaient à ce profil : « hommes et femmes, de tout âge, dans tous les secteurs d'activités ». Voilà qui est précis ! Ah oui, bien sûr : ce qui est primordial, c'est la motivation et l'ambition... Donc, si vous ne répondez pas à ce mail, c'est  l'aveu implicite que vous n'êtes ni motivé, ni ambitieux, à moins bien sûr que nous ne soyez ni un homme ni une femme, ni à la recherche d'un travail dans tous les secteurs d'activité. CQFD. 

Revenons au courriel d'Actiris. 
S'agit-il d'une offre d'emploi ? Non. Pas à proprement parler.
D'une proposition de formation, de stage ? Non plus...
Ce mail, la cause paraît entendue, s'apparente donc davantage à un courrier promotionnel, pour ne pas dire un spam. 
Et en destinataires de ce courrier ? La base de données complète des demandeurs d'emploi bruxellois, utilisée (détournée?) par Actiris (service public) pour la promotion d'une émission de la RTBF (service public)... Franchement, tout cela est-il bien sérieux ?  

Et puis surtout, tout cela est-il bien légal ? (*)

-------------------------------------------------------------

(*) IMPORTANT !!!

Cette question RESTE à l'ordre du jour, malgré la suspension momentanée du projet d'émission de la RTBF. 
Un article de la Dernière Heure nous en dit d'ailleurs un peu plus, c'est édifiant !

 « Actiris a donc joué les casteurs en mettant gracieusement ses fichiers à disposition de la boîte de production Ebuco. "C’était l’une des options pour trouver des candidats pouvant être intéressés par l’expérience. Tous les demandeurs d’emploi n’ont pas été sollicités. Nos services internes ont établi une sélection sur la base de différents critères", explique Vincent Dewez, directeur de la communication chez Actiris. »  
En d'autres termes, un service public a mis des fichiers contenant des informations personnelles de milliers de demandeurs d'emploi à la disposition d'une société privée. C'est encore pire que ce qu'on ne pensait !

Si vous êtes chômeurs et que vous avez reçu le mail d'Actiris, écrire et porter plainte à la Commission de protection de la vie privée.
commission@privacycommission.be

Si vous souhaitez obtenir, de la part de RTBF89, une lettre type, des  liens vers de articles de presse pour étayer votre plainte, des informations complémentaires, vous pouvez nous envoyer un mail à cette adresse : blogrtbf89@gmail.com


Adresses utiles :
Porter plainte à la RTBF : mediationrtbf@rtbf.be
Porter plainte auprès du CSA : http://www.csa.be/messages/new?type=complaint
Porter plainte auprès d'Actiris : Plaintesklachten@actiris.be
Pour les chômeurs ayant fait l'objet de ce courrier : Commission de protection de la vie privée (utilisation détournée de son fichier de données personnelles) : commission@privacycommission.be

En cas de pétition, d'action ou d'interpellation à venir, toutes les informations seront publiées en temps utiles ici même ainsi que sur notre page Facebook

A lire aussi :
Arrêt sur Images (France, 02/07/2013) : Belgique : Chômage / téléréalité : émission "suspendue" à la RTBF 
Actiris se lance dans la télé réalité, par Philippe Jadin
Actiris + RTBF = Je veux ce joooooob! sur le site de l'asbl SMartBe
"Je veux ce joooooob!", provisoirement suspendu La Libre Belgique (02/07/2013)

24 commentaires:

  1. merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  2. Ajoutez: pour porter plainte à la Commission de protection de la vie privée contre actiris pour utilisation détournée de son fichier de données personnelles: commission@privacycommission.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle de nous introduire dans ces formes de protestations et d'actions. Les jeunes ( et c'est le plus important) s'y retrouvent; mais ceux que l'âge rattrappe de plus en plus vite ont besoin qu'on leur "tienne la main pour écrire".
      Et tu fais ça bien.

      Supprimer
    2. Merci Jules !!! Tu nous as montré (et nous montres encore) si souvent le chemin. Sans des gens comme toi, nous ne serions pas ce que nous sommes aujourd'hui :-))) Amitiés !

      Supprimer
  3. Bravo pour cette réaction ... c'est fatigant mais il faut réagir !!

    RépondreSupprimer
  4. Les chômeurs devraient se constituer en groupe afin d'exprimer l'indignation d'être pris comme des fanfarons, pire des séducteurs forcés de se laisser convoiter par les plus riches, les plus forts, pour pouvoir accéder au marché du travail...

    RépondreSupprimer
  5. L'Enfer du Décor2 juillet 2013 à 15:36

    Je suis déçu, chômeur de longue durée, vivant à Bruxelles et inscrit chez Actiris, je n'ai pas reçu le mail et pourtant ça fait 6 ans que je suis Hyppperrrr Motivéééééééééééé :( Auraient-ils croisé le fichier Actiris avec celui de Facebook ? C'est vrai que je ne suis que sur un des deux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. excellente reponse/ moi je me suis appele "chomeur en mission" pendant des annees, faisant la parallele avec "jeunesse en mission" ou "jeugd met een opdracht JmeO"
      Or, bien que pas literalement, Jesus est venu me trouver dans le marche public en me disant _Qu est ce que tu fais la, tu voudrais pas venir travailler pour moi? Je t'y invite, Grand Sourir
      Το λεξικό βρήκε 1 λέξη.
      The dictionary found 1 word.
      αγορά η = market place open space
      agora i

      Supprimer
  6. C'est une honte de se servir de la détresse humaine pour faire de l'audimat !

    RépondreSupprimer
  7. Si on ne gagne pas, vous nous dénoncez à l'ONEM?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous (RTBF89) non, Actiris, peut-etre... ;-)

      Supprimer
  8. Personnellement je ne comprends pas cette polémique. Je suppose donc que l'émission Starter vous fait vomir de la même façon, ainsi que l'initiative très médiatisée de l'Australie avec sa campagne "Best job in the world" ou alors la video de Tiphaine de Trogoff, jeune fille qui se démarque par une vidéo postée sur youtube et qui décroche un job grace à son initiative. Je n'ai pas un mauvais CV, je parle quatre langues et pourtant je ne trouve pas de boulot. Pourquoi? Pour tout un tas de raison, mais je pense clairement qu'envoyer un CV et une lettre de motivation standard ne suffit plus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui vous dit que tout cela nous paraît normal ? La différence, c'est qu'ici, il s'agit de la télévision de service public qui a des missions à remplir. Faire de la recherche d'emploi un "divertissement" n'en fait pas partie. De même que, de la part d'Actiris, envoyer un courrier de casting à toute leur base de données de chômeurs, non seulement ce n'est pas dans leurs attributions, mais de plus, cela ressemble à s'y méprendre à une utilisation détournée de fichier de données personnelles.
      Pour toutes ces raisons, en tant que citoyen(ne)s, il est impératif de réagir et de dénoncer le dégoût profond qu'inspire la "philosophie" de l'émission, infamante pour les milliers et milliers de chômeurs désespérés de trouver simplement un boulot, si seulement il y en avait pour tout le monde!

      Supprimer
    2. Je me demande quel âge a l'anonyme du 2 juillet qui ne comprend pas cette polémique; dans quel "moule" cette personne a reçu sa formation; si elle a été employeur avant d'être à la recherche d'un EMPLOI? Mot qui n'apparaît pas dans son vocabulaire, où il est question de "job" et de "boulot" que j'ai traduits en langage de ma génération au risque de me tromper. Certes "envoyer un CV et une lettre de motivation standard ne suffit plus". Mais justement, c'est pas normal! Trouve-t-elle aussi normal qu'Actiris répande à tous les vents les données personnelles de ses fichiers?

      Supprimer
    3. Ce que cet intervenant i g n o r e c'est qu'au moins 70% (si pas 80%) des emplois sont pourvus par... RELATIONS. En Belgique, état et pays féodal de m o e u r s et habitus socio-économiques, par excellence. Comme dans n'importe quelle République Bananière!

      Inutile donc d'avoir un bon cv, expérience, et de parler 27 langues, lettre de motivation, belle g. ou autre, cela ne s e r t à rien. Pire, si vous avez le malheur d'être intelligent, en Belgique, c'est une tare pour l'emploi.
      Ce qu'il faut, c'est être r u s é, corrompu et surtout p i s t o n n é. Surtout.

      La "place" est d'ailleurs prise-prévue d'avance (d'ailleurs si la rtbf veut des noms, elle n'a qu'à regarder en son sein, je connais au moins une personne qui a tout de la bétise s c o l a i r e absolue mais disposant AVANT SON DIPLOME UNIV. - diplôme cache-sexe déjà octroyé a v a n t d'avoir commencé les cours, d'office géniaaaaale, corruption t o t a l e de fait - de piston tel que TOUT ce qu'elle faisait ou disait - avec d' ENORMES FAUTES culturelles - valait de l'OR. Il fallait bien justifier son arrogance excluant t o u t individu pensant, hein ... machinchose, tu te reconnais ou encore toujours aussi bêta inculte qu'à l'Univ.? - si typique de l'illettré inculte et vulgaire bas de gamme pour son emploi de j o u r n a l i s t e).

      NOMBRE d'emplois (la m a j o r i t é) sont pourvus par copinage, népotisme et/ou piston (politique, social ou autre)

      Ce qui, bien sûr, est l a r g e m e n t et amplement passé sous silence (comme tant d'autres ignominies passées et présentes de ce pays t r è s malsain, par ailleurs).

      Le mythe du candidat à l'emploi pas sélectionné car "pas bon" est ce qu'il est : un MYTHE qu'entretiennent t o u s les pouvoirs.

      Ceci est un pays ultra corrompu dans ses moeurs, pratiques et autres.
      La majorité de la population y participe par ailleurs sans mot dire (of course).
      Raison pour laquelle TOUT est permis.

      Le monde entier le sait SAUF les belges abreuvés de propagande schtroumpfienne à longueur d'année et de journée.

      Etat et pays sous-développé dans ses moeurs et PRATIQUES. Que tout le monde accepte, en plus, en bon soumis arriéré et champion de la fraude (morale) en tout genre (fiscale, ou autre, etc..)
      ET PAS PAR CONCOURS SELECTION AU MERITE.

      Etre intelligent et cultivé est une t a r e dans ce pays de petits petits petits êtres soumis. Que dire, avoir une é d u c a t i o n! Et des moeurs égalitaires! PAS QUESTION!

      Supprimer
    4. «Toute forme de mépris, si elle intervient en politique (donc médias publics), prépare et instaure le fascisme» - Albert Camus

      Supprimer
    5. Ca m'a fait vraiment plaisir de lire le commentaire de la personne du 14 juillet confirmant ce que j'ai pu vivre. Le monde du travail est comme un iceberg : la partie supérieure ne correspond qu'à 10 à 15% maximum des offres existantes. Pour le reste, tout est question de networking, connaitre la bonne personne qui parlera autour de lui de votre diponibilité pour une opportunité ou est au courant d'une possibilité ...
      On pourrait même parler du même mécanisme pour l'immobiler : j'ai eu l'appartement que je loue via une connaissance à mon ancien boulot.
      Et mes deux expériences professionelles, je les ai eues sans jamais passer par les annonces via des sites web. La première, sur un panneau d'affichage à mon école d'informatique. Et la seconde parce que je connaissais quelqu'un qui a parlé de moi à une de ses connaissances.
      Sur linkedin, on peut voir le nombre de candidatures. J'ai vu récemment pour un job de web developer (mon secteur) que plus de 120 personnes avaient envoyé leur cv. Dés qu'une offre est visible, on se retrouve en compétition avec des dizaines ou centaines de profils.
      Je pense que c'est aussi plus facile (pour certains domaines) de trouver à la sortir d'une école ou suite à un stage lorsqu'on commence.
      Quand on début, on n'a pas l'expérience ou d'idée de sa "valeur" sur le marché, on est juste content d'avoir son premier job. Et je pense aussi que beaucoup de gens se content de ce qu'ils ont.
      Pour ma part, avec mes dix ans d'expériences dans l'informatique, c'est rare de voir un job demandant ce type d'expérience.
      Et l'expérience ... c'est relatif. Bosser dans une grosse banque où souvent, les choses changent plus lentement ou une pme qui offrent l'opportunité de toucher à pleins de choses sans être bridé par des guidelines venant de la maison mère ...
      Pour moi, la notion d'expérience ne veut rien dire.
      Je vais en choquer certains, mais j'ai appris mille fois plus de choses en me formant tout seul ... c'est ma réalité et perception de mon expérience.
      En passant, les formations proposées par Actiris et autres sont surement de bonne qualité, mais ça dépend vraiment des profils.
      Ils m'ont proposés des formations, mais elles sont surement faites pour les gens qui veulent changer totalement d'orientation et recommencer à zéro.
      Je ne vais pas ici tirer sur l'ambulance, la mission d'Actiris est extrêment complexe et j'y ai été traité avec respect les fois ou j'y ai été. Mais le problème comme pour les recruteurs, c'est qu'ils font juste du matching de mot clé et ne se rendent pas compte de ce qui se cache derrière un profil IT. Les choses sont plus complexes qu'en apparence.
      Bref, j'ai eu loisir d'observer les annonces sur les sites ... et c'est le désert ou le grand écart avec des descriptions de job complètement iréelles. Et avec tout ça, il faut composer ses envies au niveau professionel sans pour autant être hyper exigeant.
      Toujours est-il que j'ai arrêté la télé et les médias en général, c'est premier truc à faire en priorité. Et les solgans sur les sites d'annonces disant "Je vais trouver le boulot de mes rêves ..." me font toujours autant marrer.
      En attendant je me suis inscrit chez SMartbe afin de pouvoir prester des contrats en attendant mieux et améliorer le quotidien.

      Supprimer
  9. Introduire des plaintes dans les services cités plus haut c'est bien mais si c'est possible d'introduire une plainte plus "haut", il doit être possible d'invoquer l'article 23 des Droits de l'Homme...dans un pays qui se gausse de suffisance sur ses capacités démocratique ca pourrait aider à ne pas faire retomber l'indignation et à passer au stade de la révolte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Belgique se vante de ce qu'elle n'est pas du tout, l'indigence publique, sociale, culturelle, sanitaire, d'éducation, politique étant sa marque de fabrique! (voir proverbe espagnol "Dime de qué presumes y te diré de lo que careces" dis-moi de quoi tu te vantes et je te dirai d o n c ce qui te manque!)

      Se vanter (se gausser) est typique des médiocres et des pervers. (ceux qui mentent délibérément et manipulent par une grossière p r o p a g a n d e)
      Ce pays est vicié et v i c i e u x! Les belges finiront-ils un jour par s'en rendre compte? Par en prendre conscience?

      S'indigner s e r t le système qui ainsi, perpétue sa mise en scène et son spectacle pour faire semblant d'être ce qu'il n'est p a s.

      Ceci n'est pas un Etat démocratique ni sain d'esprit. S'il l'avait été, j a m a i s un tel concept n'aurait même pu être imaginé! Des têtes malades... à la tête. Année 30... ton odeur de putréfaction se répand. Les égouts refoulent encore et encore.

      Il faut faire AUTRE CHOSE que s'indigner.

      En effet, il faut aller p l u s haut, car recourir aux instances belges signifie recourir à un système qui se moque de tout le monde puisqu'il est basé sur un "contrat léonin" impôts élévés et prestations sociales misérables d o n t on change les règles! (cynisme absolutiste puisque l'on change les règles légales du jeu en cours de partie s a u f pour les laquais, larbins, qui, telle une "petite mafia", activent les leviers d'un système qu'ils ont mis en place par eux-mêmes e t pour eux-mêmes dans la plus totale amoralité). L'on ne se moque pas ici des milliardaires parasitant l'Etat -subventions par milliards!, etc... s a n s obligation en contre-partie, VOTRE CADEAU de votre salaire va là a v a n t tout, détournement d'impôts oblige! - et des fraudeurs fiscaux qui sont totalement et farouchement protégés (justice tardant délibérément afin d'appliquer - oh comme c'est dommage! - la prescription, le s i m u l a c r e permanent de lutte contre l'immense fraude - v o l à l'ensemble de la population - fiscale qui payerait grassement des m i l l i o n s de gens malades, chômeurs ou autres.. sans aucun problème)

      Corruption et corruptibilité sont les mamelles de ce pays. Soumission et conformisme violent sont notre nom. Bref, fascisme blanc (non noir, brun ou rouge CAR NON DECLARE) car i n s i d i e u x, corruption d'un système au service de médiocres et amoraux.

      Un système féodal!

      Supprimer
    2. Le droit au travail est l'un des droits de l'homme proclamé à l'article 23 de la Déclaration des Nations unies de 1948 : « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. »
      TOUT LE SYSTEME BELGE concernant le travail et le chômage est en INFRACTION AVEC LA DECL. DES D H!
      Le travail est un DROIT et PAS UNE OBLIGATION. (A dolf hitler en avait fait une obligation, camps y compris)
      CHOIX L I B R E de son travail... (or tout le système vous OBLIGE à accepter n'importe quoi)
      CONDITIONS EQUITABLES
      PROTECTION C O N T R E le chômage
      Combien d'EXCLUS?

      Il faudrait effectivement aller plus haut et plus loin... (car pas seulement le chômage, mais aussi avec PACTE ONU 1966 SIGNE ET RATIFIE PAR LA BELGIQUE concernant les droits sociaux et de vie)
      Le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels a été adopté à New York le 16 décembre 1966 par l'Assemblée générale des Nations unies dans sa résolution 2200 A (XXI).
      Il est entré en vigueur après sa ratification par trente-cinq États le 3 janvier 1976. l'Assemblée générale a souhaité une Charte des droits de l'homme qui aurait force obligatoire. Le projet a abouti à deux textes complémentaires : le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.
      Le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ...
      Le protocole facultatif relatif aux droits économiques, sociaux et culturels a été adopté par l'Assemblée Générale de l'ONU le 10 décembre 2008, et a été ouvert à la signature des États le 30 septembre 2009. En mai 2012, on comptait 40 signatures et 8 ratifications; il entrera en vigueur 3 mois après le dépôt de la 10e ratification.
      L'entrée en vigueur de ce protocole vient consacrer la « justiciabilité » des droits économiques, sociaux et culturels en ce qu'il permettra aux individus issus des pays qui l'ont ratifié d'être entendus par le Comité des Droits Économiques Sociaux et Culturels de l'ONU à propos de cas concrets de violation par leur pays d'un des droits énoncés dans le PIDESC, notamment le droit à l'alimentation.
      Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels aura, en vertu de ce Protocole, compétence pour recevoir et examiner des communications présentées par des particuliers ou groupes de particuliers concernant les violations d’un des droits énoncés dans le Pacte, mais aussi d’enquêter sur les violations graves et systématiques de l’un des droits économiques, sociaux et culturels énoncés dans le Pacte – y compris le droit à l'alimentation – par un État
      Le droit à l'éducation, le droit au logement sont apparus ou ont été développés plus récemment.
      Selon cette acception, tout individu est en droit de réclamer sinon d'exiger une action effective de l’État ou de la société pour satisfaire ses besoins
      La Belgique a signé ET RATIFIE ce Pacte... (comme une grosse majorité de pays de la planète...s a u f les...USA)



      Supprimer
  10. ATTENTION, elle peut reprendre son projet sous une autre forme...

    Sinon, il y a aussi de quoi "inspirer" la télé dite "publique" (à prendre au sens de "femme publique" car la rtbf est d'une époustouflante indigence et d'une sidérante médiocrité populisante - avec tout ce qu'il faut de "personnages" machouillant un français de bas de gamme de-mon-village, ou minaudant comme la-plus- belle-sexy-pétasse-mais-chic-chère-gentille-du-samedi-soir-en-boîte- qu'elle en a tous les tics fusionnant avec attitudes de proxénète qui fait de la retape pour ses "filles" sans parler de son postulat ultra conservateur sur les femmes, potiches bien habillées jolies obligatoirement,)dans ce qui suit:

    "On achève bien les chevaux" de Sydney Pollack

    Ou encore,
    "Acide sulfurique", roman d'Amélie Nothomb sorti en 2005."Une émission de télé-réalité, nommée "Concentration", est lancée. On y filme des prisonniers, choisis au hasard parmi la population et enlevés par rafles. Leurs conditions de vie sont épouvantables : ils sont peu nourris, insultés, battus par des surveillants appelés "Kapos". Chaque jour, deux prisonniers sont choisis et tués, sous le regard des caméras. Zdena, une des kapos, tombe éperdument amoureuse de Pannonique, héroïne du livre et prisonnière connue sous le matricule "CKZ 114". La kapo veut absolument connaître son nom, et est prête à tout pour cela, même à tuer les prisonniers qui sont proches de Pannonique. Pendant ce temps, les médias s'offusquent de l'horreur de l'émission, ce qui incite de plus en plus de gens à la regarder. "Concentration" arrive au paroxysme du scandale quand les producteurs décident d'accorder le choix des prisonniers tués au public. Les téléspectateurs votent en masse, de plus en plus de personnes regardent l'émission."

    Ou alors "Le Prix du Danger" (Le Prix du danger est un film franco-yougoslave de science-fiction réalisé en 1983 par Yves Boisset.
    Le scénario est basé sur la nouvelle de Robert Sheckley, Le Prix du danger (The Prize of Peril),un pamphlet social où l'avenir des jeux télévisés est décrit sous son plus mauvais jour.Ce jeu télévisé intitulé "Le Prix du danger" fait fureur. Les règles sont simples : un homme doit parvenir à rejoindre un endroit secret en échappant à cinq traqueurs. Si le candidat gagne, il se voit attribuer la somme de 1 million de dollars, dans le cas contraire, la mort l'attend. "
    RTBF ... qui va plus que n'importe quelle télé privée...La réalité dépassant la fiction!
    AUDIMAT-PUBLICITE= civilisation échec et mat et fascisme rampant gagnant!

    RépondreSupprimer
  11. Comme au Marché aux Esclaves, c'est celui qui avait les meilleures dents, la meilleure constitution corporelle, la meilleure musculature, la meilleure force de la jeunesse qui gagnait "l'honneur" d'être emmené enchaîné par son maître.

    Et après, si tu ne travailles pas bien, on te coupe les mains? (sous les spots de la télé)

    Ce pays est un scandale permanent!Le féodalisme politico-économique actuel mis en vente publicitaire et en promotion par les médias (politiques, donc)!

    TIME TO WAKE UP! Cette infernale machine de fuite en arrière et de r é g r e s s i o n tous azimuts est activée par le politique, ils ne s'arrêteront pas là.
    WAKE UP!

    RépondreSupprimer